Vous allez trouver sur ce blog beaucoup d’articles liés au zéro déchet. Commencer ce cheminement a été le premier pas vers un art de vivre.

L’objectif n’est pas en soi d’arriver à ne plus produire de déchet, mais plutôt de me questionner :

Sur mes besoins

J’ai envie de ce nouveau pull… Quel est le besoin qui se cache derrière l’envie ? Est ce que je ne peux pas y répondre autrement ?

Sur l’impact de mes choix en terme de consommation.

A savoir si je choisis d’aller chez le boucher ou si j’achète du jambon en libre service au supermarché. Non seulement dans un cas je peux choisir de ne pas générer la barquette en plastique dans laquelle la viande est vendue. Et cerise sur le gâteau, je choisis également de promouvoir l’activité de mon commerçant de proximité en lui permettant de continuer à exister…

Sur le modèle que je veux montrer à mes enfants.

Aller à la ressourcerie en famille, acheter les habits d’occasion, se prêter les jouets entre amis, donner ce qu’on n’utilise plus, aller à la bibliothèque, faire les frites maison, ou encore limiter le nombre de cadeau par enfant à Noël…

Bref, le zéro déchet est un iceberg : la partie visible c’est la poubelle qu’on dépose sur le trottoir toutes les semaines. La partie invisible c’est tout ce que cela entraîne comme changements progressivement dans la façon de voir le monde pour diminuer tous les coûts liés à ces déchets parfois cachés.

Vous trouverez ainsi plus d’articles de fond que de recettes (même s’il y en a 😉 ) Bonne lecture !

Partagez-moi !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •