Une rentrée scolaire zéro déchet

Qui dit rentrée scolaire, dit à partir du CP, liste de fournitures…

Et là commence le casse-tête pour les parents écolo ou qui tendent vers le zéro déchet. Comment choisir ? Quelles marques sont respectueuses de l’environnement et durables ? Où se procurer des choses en seconde main ?

Alors voici quelques conseils non exhaustifs qui se basent sur mon expérience… Ma grande rentrant en CE2 !

Faire l’inventaire de ce qu’on a déjà

Peut être as-tu encore des classeurs, pochettes plastiques, équerres, règles ou autre compas ?

Pour la petite histoire, j’ai toujours été très conservatrice (pour ne pas dire clairement que j’ai du mal à me séparer des objets…). Et il se trouve qu’à 31 ans j’ai toujours mon compas qui m’a accompagné toute ma scolarité !

Il est dans ma boite de fournitures depuis des années sans servir, alors il trouve une nouvelle jeunesse dans la trousse de ma 2e fille !

De même au fil des années, tout n’est pas à racheter : cartable, trousses, certains stylos, ciseaux, ardoises ou autres…

Côté gomme… Il est rare qu’elles reviennent en 1 seul morceau (va comprendre…) Cette année j’ai décidé de ne pas en racheter : une gomme qu’elle soit neuve (et grande) ou qu’elle soit petite gomme tout autant !

Faire le tour des ressourceries and co

Une fois l’inventaire réalisé, il est très intéressant financièrement de se tourner vers des ressourceries, Emmaüs, et autre brocantes où aux alentours de la rentrée on trouve des trésors insoupçonnés et très souvent neuf ou presque !

L’idée ici est de pouvoir donner une nouvelle vie à des objets plutôt que d’aller acheter neuf (et bien emballé).

Personnellement j’aime bien fouiner pour trouver des petites pépites (et puis le trieur neuf à 0,50 cts, je m’y retrouve pour le temps “que je perds” à aller dans plusieurs endroits !) Ci-dessous la Coop 5 pour Cent à Caen. 

Ainsi cette année j’ai trouvé les :

  • pochettes plastiques,
  • les pochettes à rabat,
  • classeurs,
  • trieur,
  • quelques stylos…

J’en ai eu pour 7 euros.

Autre option : Le bon coin, vinted et autres plateformes qui mettent en relation les gens !

J’y ai trouvé les cartables : celui de ma grande l’an dernier (qui reprend du service !) et celui de ma 2e qui rentre en CE1 : les maitresses font voyager les classeurs quasi tous les jours alors son ancien de maternelle ne faisait plus l’affaire…

Pour les consommables

Alors bien sûr tout trouver d’occasion n’est pas évident…

Et le tout est de faire de son mieux pour la suite.

Il faut aussi être réaliste (et cela vient d’autant plus avec les années…) :

Les stylos rechargeables :

La qualité n’est pas égale d’une marque à l’autre… (du coup je suis revenue au “pilot friction”). La barre du bouchon est cassée en fin d’année, mais le stylo fonctionne encore alors c’est reparti.

Les crayons de couleurs

Quand ils n’ont pas disparus ou été remplacés par ceux des copains / copines… sont devenus minuscules à force d’être taillés… (J’ai fait un sondage sur instagram pour savoir si j’avais une fille particulièrement addict du taille crayon… il semblerait que c’est assez général)

Alors pour faire le plus attention en terme de provenance, je choisis des crayons ayant la mention FSC qui garantit l’origine d’un bois issu de forêts écogérées. Plus d’infos ici. 

Les “survivants” rejoignent la trousse familiale. On peut en trouver en ressourcerie… Après il faut avoir la patience de savoir quelles couleurs manquent à l’appel…

Les feutres

Pareil beaucoup ont disparu ou en les testant montrent des signes de fin de vie. J’avais lu qu’on pouvait raviver les couleurs en trempant les feutres dans du vinaigre… J’ai testé et ça n’a pas fonctionné…

Si tu as une technique miracle, indique la en commentaire !

Donc je prends des feutres lavables pour éviter les tâches sur les vêtements… et les survivants viennent compléter la trousse familiale aussi.

La colle

Je me rappelle avoir été estomaquée de voir les quantités recommandées par les maitresses : 12 tubes de colle pour l’année…

Force est de constater qu’il n’y a pas que sur le taille crayon que ma fille est insistante… sur les tubes de colle aussi !

Toutes les 3 semaines environ il faut en fournir un nouveau…

Du coup : prenez en sans solvant… (indiqué sur les tubes) et n’hésitez pas à profiter des lots… parce que clairement il en faut beaucoup.

Il existe des alternatives pour la colle comme la colle Cléopâtre qui est rechargeable :

Personnellement j’en ai eu enfant, et je m’en mettais souvent sur les doigts… Du coup j’ai même pas essayé d’en donner à mes enfants ^^’

Les feutres ardoises

J’ai testé les “Woody” de la marque Stabilo : feutres gras qui écrivent sur tout type de surface et s’effacent avec un chiffon humide.

J’avais prévenu la maitresse de CP à la rentrée que je voulais essayer cette alternative… Ca a duré 2 semaines avant qu’elle ne me demande de changer et de prendre des feutres ardoises classique. Il fallait essuyer vite pour suivre le rythme en classe… et ma grande appuyait très fort sur le crayon… ce qui rendait l’effacement long et en mettait partout…

Bref, ça n’a pas fonctionné chez moi.  Je les utilise pour écrire sur les fenêtres à Noël, écrire sur mes ardoises…

Du coup on est revenu aux feutres V. et pareil que la colle… il faut en prévoir beaucoup (hélas).

Côté ardoise : j’en ai acheté un lot de 4 pour 2€ sur le bon coin il y a 3 ans… Elles continuent leur seconde vie ! On leur fait un brin de beauté avant la rentrée et c’est reparti pour un tour ! Et pour effacer : un chiffon dans la trousse qu’on nettoie à chaque vacances (aka : quand les trousses reviennent !)

Pour conclure :

Donc je t’invite à aller faire le tour sur le site des profs en transition qui donnent des idées complémentaires.

Au-delà des choix d’objets, je pense que les enjeux sont aussi de :

  • apprendre à nos enfants à être respectueux et attentifs à leurs affaires,
  • avoir conscience qu’on est dans une société de surconsommation mais que rien n’est illimité… (sans les surresponsabiliser)

Une idée peut être aussi d’entamer le dialogue avec les enseignants et/ou le bureau de l’association des parents d’élèves.

Et enfin :

Noter le nom de nos enfants sur TOUTES leurs affaires car la moitié de la trousse fin juin est composée des feutres/crayons d’autres enfants… et quand c’est perdu (et à personne) ça alimente une boite à objets perdus dans la classe… Que deviennent-ils à la fin de l’année ? Sacrée question !

Et pour finir : Lâche prise sur certaines choses : fais du mieux que tu peux avec le temps et la disponibilité mentale que tu as ! 

Bonnes courses et bonne rentrée !

PS : Côté organisation, j’ai trouvé la perle rare avec l’agenda écologique My 365. Je l’utilise depuis plus d’un an et j’en suis archi ravie ! Je t’invite à le découvrir ici… C’est le moment de le commander si tu veux l’avoir à temps pour la rentrée !

Le zéro déchet ça coûte cher

Oui acheter bio et en vrac coûte plus cher que d’acheter un paquet de 500g à 0,30 cts chez un discounter. Mais se focaliser sur le seul aspect alimentaire n’est pas juste à mon sens. Il faut observer son budget dans son ensemble…

Et également voir que le choix d’une alimentation de meilleure qualité, c’est choisir de soutenir un autre modèle de société via une :

  • agriculture bio / raisonnée et de qualité
  • économie locale et respectueuse de l’environnement
  • et d’investir dans sa santé à long terme… (pas d’OGM dans les produits biocoop par ex).

Au delà du prix du vrac, j’aimerais vous inviter à considérer votre budget au global et pas uniquement l’alimentaire. Car effectivement, celui-ci risque / va augmenter, mais d’autres diminuent nettement !!

Et on est d’accord que le seul fait de faire ses produits ménagers ne va pas compenser le fait de se mettre à manger bio !

Lire la suite