Le casse-tête des menus

Dès qu’on veut faire des économies alimentaires… la base c’est d’éviter le gaspillage… et pour cela, planifier ses repas via les menus c’est la base… mais ça peut aussi devenir un véritable casse-tête !!!!!
Alors on respire un grand coup… et on y va !

Déjà, le pourquoi du comment !

Faire ses menus permet d’établir une liste de courses en fonction UNIQUEMENT de ce dont on a besoin… quand on sait respecter une liste de courses (ou dans les grandes lignes ^^) (–> Je ne jette pas la pierre… je suis la première à faire des incartades, même je me soigne !) Les menus permettent d’avoir une vision à la semaine (ou à la quinzaine, c’est au choix) Tu peux donc :
  • varier tes repas,
  • préparer plusieurs repas à l’avance,
  • tu peux inclure des repas “restes” au moins 1 à 2 fois par semaine, c’est toujours des repas en moins à imaginer !
Par contre, il y a un écueil que j’aimerais t’éviter : le syndrome de Wonderwoman !

Le perfectionnisme nous guette toutes !

Oui j’y vais fort !! Car souvent quand je parle de “faire ses menus”, il y a deux types de réactions :
  • “pfff on mange toujours la même chose”,
  • “Oh ce petit plat vu dans tel magazine / application / groupe a l’air trop bon, on va le faire jeudi”.
Or, le mercredi c’est juste impossible de cuisiner 2h comme c’est indiqué dans la recette… Le jeudi, il faut enchaîner :
  • l’excitation / fatigue des enfants proportionnelle au jour de la semaine (J4)
  • les devoirs
  • les douches / bain
  • ta propre fatigue de fin de semaine
  • Et tous les soucis X/ Y de femme et de maman… (la liste serait trop longue à établir, on se comprend !!)
La flemme qui peut t’assaillilr… et la déception qui l’accompagne : “pfff j’ai pas le temps / envie de cuisiner, ce soit c’est pâte au gruyère…”

Alors oui, établir ses menus c’est un peu plus complexe…

Dans l’idéal ça demande d’anticiper sur la fatigue / flemme que tu vas avoir… Je ne te dis pas de ne jamais innover… mais de le faire en prenant en compte ton futur état d’esprit de ce moment là… Pour durer dans cette méthode et éviter :
  • d’enchaîner les déceptions,
  • de ne pas les suivre et donc te dire que ça sert à rien
  • et au final d’abandonner…
  • Puis quelques temps plus tard de constater que tu consommes / gaspilles / dépenses plus…
Il existe néanmoins des applications pour t’aider quand tu es en panne d’inspiration… et qui prépare même ta liste de courses !!! Pour n’en citer que 2 utilisées autour de moi ! (De mon côté, je suis old school et tente de réduire ma part d’écran, donc un stylo, un papier (ou mieux mon bullet journal) et je m’y mets !) C’est un vrai cercle vicieux… C’est pour ça que j’ai créé le programme : 5 min par jour pour (re)devenir zen en cuisine… où je te guide pas à pas pour mieux te connaitre, et créer TA routine qui prend en compte TON temps, TES besoins et TES valeurs ! Si tu veux le découvrir c’est ici… Jusqu’à mardi 14 juillet je propose une offre de lancement… Si tu découvres cet article après coup, n’hésite pas à me contacter, je ferais un geste pour que tu en bénéficies aussi ;


Démarrage du programme lundi 17 août !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *