Un apéro zéro déchet (ou presque)

Organiser un apéro zéro déchet (ou presque) quand on reçoit, ça demande d’anticiper un peu plus que de simplement ouvrir un paquet de chips.
Et l’avantage, c’est que bien souvent, ce sera un apéro aussi beaucoup plus sain… car il n’y a qu’à faire ses chips soi-même pour prendre (encore plus) conscience que c’est gras !!! (Le sel tu le dose comme tu veux).

Faire des toasts presque zéro déchet

1) le pain

Privilégier le pain acheté sans papier à la boulangerie ou fait maison (en gros : exit le pain de mie ou les petites tranches briochées pour les tartinade…)

Pour le pain fait maison, je vous renvoie vers la recette sans pétrissage alias « la baguette magique de Rose » !

On gaspille beaucoup moins de pain à la maison depuis qu’on s’y est mis… (voire plus du tout car ce qui reste est transformé en pain perdu ou en croûtons pour accompagner la soupe)

Astuce pour gagner du temps : depuis quelques mois je cuis mon pain dans un moule à cake et je fais la pâte directement dedans :

  • Je limite la vaisselle
  • J’évite de perdre du pain dans le transvasage vers le moule
  • Last but not least : je ne m’en mets pas pleins les doigts !

2) A tartiner

Pour les apéros en période festive (ou non !), vous pouvez mettre sur vos toasts les classiques saumons / foie gras / œufs de poisson / tamara… Moi je vous propose d’autres options plus économiques (et moins carnées… je ne suis pas végétarienne mais j’aime bien découvrir des recettes végé pour limiter la viande/poisson)

o    Tapenade (qu’on peut acheter en vrac sur un marché par exemple, pensez à emmener un tuppeware)

o     Le caviar d’aubergines

o    Tartinade de tomates séchées 

o    Vous trouverez ici 40 recettes de tartinades

Les toast chèvre – miel – thym !! On peut utiliser du pain qui a un peu sécher… passé au four on ne s’en rend plus compte ! Tu peux là aussi les décliner : pommes / camembert, poire / bleu…

 

o    Rillettes aux deux saumons de ma tante… bon on est pas complètement zéro déchet… mais c’est une tuerie donc :

  •  200g de saumon frais (amenez vos tupp)
  • 200g de saumon fumé (on en trouve dans toutes les charcuteries à la découpe en fin d’année)
  • Le jus d’un citron (épluchures dans le vinaigre blanc)
  • 150g de fromage frais type st moret (là j’ai pas trop testé chez le fromager s’il avait quelque chose en vrac qui s’en rapprochait…)
  • 2 cas d’huile d’olive
  • Sel / poivre – ciboulette

Cuire le saumon dans l’eau bouillante (quelques minutes, il doit rester mi-cuit)

Egoutter et laisser refroidir, puis enlever la peau et émietter.

Couper le saumon fumé en petit dés.

Quand le saumon est refroidi, on mixe le tout avec le fromage frais + jus de citron + huile d’olive. On assaisonne à son goût !

Et voilàààà !

 

A acheter en vrac : 

·  On peut proposer des dés de fromage acheté à la coupe (avec son tupp)

·  Sur le marché on trouve facilement des olives en vrac (tjr les tupp / pots de confiture)

·  du pop corn !!

·  des chips de légumes et autres bretzels

·  mélanges de graines, noisettes, noix, raisins secs and co…

Recettes gourmandes pour l’apéro : 

Le cake

Vous pouvez également confectionner un cake (prendre la recette de base du cake (ex : cake de Sophie) et on agrémente soit avec ce qu’on a sous le coude + du fromage râpé… soit lardons/pruneaux, oignons/lardons/crème fraîche… si vous avez des restes de la raclette de la veille : charcuterie et fromage à raclette ça fonctionne super bien… Dans le lien il y a pleins d’idées !!!

Le sapin / soleil en pâte feuilletée

Dans les trucs qui y en jettent mais pas facilement zd : le sapin ou le soleil en pâte feuilletée. (A moins d’aller chez le boulanger) : vous étalez une première pâte feuilletée, vous la tartinez de tapenade, chèvre frais, sauce tomate ou ce que vous voulez. Vous recouvrez de la 2e pâte feuilletée. Vous allez couper des bandes à torsader de part et d’autre du tronc. SI vous faites un soleil, coupez vos bandes autour d’un rond central.

Vous pouvez ajouter du jaune d’oeuf coupé à l’eau pour dorer le tout ! et Hop au four 10 min à 180°C.

Voilà ma réalisation de 2018 (pas fantastique visuellement mais c’était très bon).

Les chips d’épluchures de légumes

Tu peux également t’amuser à faire des chips de légumes. J’ai testé avec les épluchures de pomme de terre, de carottes, de patates douces. Ca marche super bien à la friteuse (il faut attendre que les épluchures prennent une belle coloration : environ 5 min). Si tu veux faire de “vraies chips” : découpe à la mandoline ou avec la trancheuse d’un robot des tranches super fines de pommes de terre ou autres légumes et mets les dans la friteuse.

Ca croustille !!!

 

Les makis

Petit scoop : j’ai vécu au Japon dans mon enfance… Au-delà de l’attirance pour les voyages et la découvertes d’autres cultures qui en a résulté… J’ai une passion pour les makis. Là bas on mangeait des onigiris… En france c’est plus facile de faire des makis.

Pour éviter le poisson cru que j’ai rarement à la maison, je les fais au thon ou au maquereau en boite. Avec du fromage de chèvre ou de la mayo c’est super bon ! On peut ajouter concombre, avocat, tomate séchée, salade ou carottes râpées (oui j’ai testé avec mes restes de frigo ^^)

Bref c’est mon péché mignon !!! –> Voici une recette.

Le classique plat de crudité :

Bâtons de carottes ou concombre (en fonction de la saison) ou chou-fleur + vinaigrette ou guacamole fait maison (=avocat/sel/poivre/piment doux)… (avec le noyau on peut avoir un avocatier qui pousse… chez nous dans le compost ^^’) ou crème fraiche (achetée en vrac) +curry ou sel et fines herbes

Côté boisson 

Je ne vais pas parler de modération, mais des emballages : essayez de limiter le plastique ou le carton… Les bouteilles en verre sont mieux recyclées (ou vous pouvez les réutiliser… pour faire du sirop de fleurs de sureau, au printemps par exemple !)

Si tu es fan de l’eau gazeuse et que tu as une grande consommation de bouteilles, la soda stream permet de transformer l’eau du robinet en eau gazeuse (le goût salé de ton Perrier en moins).

Sinon pour les caennais un truc super bon que vous trouvez dans les magasins bio, à la coop 5 pour cent ou à la maison du vrac (entre autre), c’est le pipi de dragon ! Boisson énergisante à diluer à base de citron, curcuma, gingembre, piment, poivre… Très bon dans du jus de pomme !!

 

Mousse de rhubarbe

Ça fait juste beaucoup trop longtemps qu’on m’a demandé la recette de la mousse de rhubarbe…

Alors fait vaut mieux que parfait… Car même si je n’ai pas toutes les photos pour vous faire une recette pas à pas… (je les ai retrouvé depuis, je vous ai fait la MAJ !!)

Je vous la donne car y a pas de raison !! (et si vous saviez le nombre d’articles que je veux écrire comme ça et où je procrastine !)

Lire la suite

Chocolat et fêtes

Qui dit fêtes, que ce soit de fin d’année ou Pâques (pour n’en citer que deux)… dit CHOCOLAT !

Alors pour ceux qui me connaissent… le chocolat c’est super important pour moi… J’ai vraiment du mal à m’en passer… Mais j’ai trouvé quelques petites astuces pour que chocolat et poubelle soient moins associés… (Eh oui malheureusement il m’arrive encore de craquer sur des plaquettes emballées… mais c’est beaucoup moins fréquent !!)

Lire la suite

Passage au durable pour la vaisselle !

Passer au durable dans la cuisine…

On continue avec les produits ménagers : notamment ceux pour la vaisselle !

Vous l’avez vu dans le dernier article : on s’est attaqué aux choses plus ou moins massives qui encombrait ma poubelle ménagère…  du moins dans les quantités que cela représentait : pots de yaourts, emballages en tous genre, mouchoirs, restes alimentaires et épluchures de légumes…

Passons à présent aux éléments plus discrets, pour lesquelles de vraies alternatives écologiques et économiques existent !!!

La vaisselle 

Dans le collimateur : les éponges (oui même celles “en fibres naturelles”… restent des déchets malheureusement bien réguliers…) Achetant les paquets d’éponges par 2 ou par 4-6… vous êtes-vous posé la question de la durée de vie d’une éponge ? (chez moi c’est 2-3 mois, après elles se déchirent, la mousse part en lambeau…).

Bref, je vous présente : 

La brosse à vaisselle en bois et fibres végétales !! 

  • On s’y fait très vite !
  • Le côté grattant est là.
  • A l’usure, la tête perd des fibres, mais elle reste néanmoins très longtemps utilisable.
  • Au revoir mauvaises odeurs car vous la rincez et la suspendez… pas d’eau qui s’accumule… 
  • Et cerise sur le gâteau : il est possible d’acheter uniquement la recharge pour ne remplacer que la partie usée !

Vous pouvez en trouver sur la boutique zéro déchet en ligne ZOESSENTIELS ! Rubrique kit et box. Il y en a une spéciale vaisselle !

Il existe aussi des TAWASHIS faits en récup à base de chaussettes esseulées ou usagées ! 

Voici un tuto en vidéo de “Fabriqué en Utopie” qui explique comment les faire SANS réaliser de métier à tisser. J’avoue ne pas trop avoir persévéré ! Néanmoins je connais pleins de monde qui en sont content ! J’ai même une copine qui en fait au crochet !

Faire ses produits soi-même

De plus, je fais mes produits ménagers moi-même depuis que j’ai découvert que c’était possible ! Quel gain de temps et quelle joie d’être autonome ! J’ai l’impression de jouer à l’apprentie sorcière devant mes potions quand je sors mon attirail pour faire mes produits !

Il faut dire qu’avec 3-5 produits (qu’on retrouve dans toutes les recettes) on a l’essentiel pour entretenir TOUTE la maison ! Si c’est pas beau !! De plus, on les trouve dans des emballages papiers recyclables, voire trouvables en vrac (bicarbonate et vinaigre en vrac à la maison du vrac de Caen !)

Cristaux de soude, bicarbonate de soude, acide citrique, percarbonate de soude

Le liquide vaisselle est ce qui est arrivé en premier en fin de vie ! Chic chic, j’ai vite testé la recette du livre de la famille zéro déchet… Après quelques mois d’usage (le temps de finir la bouteille en fait), force est de constater qu’un film gras restait sur la vaisselle… et que ça ne moussait pas… On a beau savoir que le côté moussant n’est pas lavant… ça me manquait !

J’ai essayé aussi “juste” le savon de Marseille que beaucoup trouvent super ! Côté facilité d’utilisation je suis complètement d’accord… Par contre je retrouvais encore la vaisselle grassouillette…

On ne se décourage pas !! J’ai trouvé ensuite la recette d’un pain de vaisselle… Du solide pour laver la vaisselle !

La recette du “cake vaisselle”

Les ingrédients :
  • 250g de sodium coco sulfate (SCS). C’est un tensio-actif dérivé de la coco, pouvoir moussant de la recette. Je ne le trouve que sur Aroma-zone, un site dédié à la fabrication de cosmétiques et produits d’entretien maison. Je fais régulièrement des commandes groupées avec les copines, ça évite de payer trop de frais de port et ça limite l’impact écologique par autant qu’on est à commander. On aura évité plusieurs cartons d’expédition !
  • 30g d’eau
  • 20g de cristaux de soude (dégraissant)

Etapes :

Mettez le sodium coco sulfate dans une casserole (attention la poussière qui s’en dégage peut être irritante !) Ajoutez l’eau.

Mettez le tout à chauffer au bain-marie. L’objectif est que les billes de SCS deviennent une pâte compacte. Pour cela vous allez écraser la préparation avec un pilon ou une cuillère en bois.

Une fois la texture obtenue, hors du feu, vous ajoutez les cristaux de soude en mélangeant.

C’est terminé ! Vous transvasez et tassez dans un pot (chez moi c’est en mode récup : j’utilise un vieux pot de mascarpone !) Votre pain de vaisselle est prêt, il va sécher quelques heures et est prêt à l’usage ! Il dure en moyenne 3 mois ! On voit sur celui de la photo qu’il me reste environ 2-3 semaines d’utilisation.

Astuce d’apprentie sorcière : quand vous lavez votre casserole qui a servi pour la préparation, gardez la première eau (elle est très concentrée en produit vaisselle). Vous pouvez transvaser cette eau dans une bouteille de liquide vaisselle. Elle pourra vous servir en dépannage en attendant de faire le suivant, ou si vous avez de l’entourage, à première vue, réfractaire aux produits solides…

Petit topo sur les huiles essentielles :

On les voit très souvent apparaître dans les recettes cosmétiques ou de produits ménagers…  Mais il faut savoir que ce sont des principes actifs puissants (= des médicaments !) et non des parfums. Elles sont coûteuses en énergie et matières premières et absolument pas neutre quand elles se retrouvent dans nos eaux sales. De plus, elles ne sont miscibles que dans l’huile, donc mélangées aux produits ménagers ça n’est pas top. D’autre part, elles perdent leurs vertus une fois chauffées dès 30 degrés… Et si c’est pour les vertus anti-bactériennes qu’elles sont envisagées, nous pouvons nous poser la question de la nécessité de vivre dans un monde asceptisé ? A part dans le cas du milieu hospitalier et de certaines maladies… je m’interroge !

Pour plus d’informations, voici un article intéressant ! 

Donc si vous souhaitez absolument parfumer le cake vaisselle ou tout autre produit ménager, utilisez des fragrances elles c’est ce pour quoi elles sont faites (contrairement aux huiles essentielles…) Elles sont moins nocives pour l’environnement car demandent moins de quantité de plantes pour leur fabrication ! Sinon on se fait vite au propre sans odeur spécifique ! 😉

Les pastilles lave-vaisselle

J’ai testé au moins 4 ou 5 recettes pour remplacer les pastilles de lave-vaisselle… Je n’ai pas trouvé quelque chose d’idyllique. Néanmoins si la vaisselle n’est pas trop sale (ou qu’elle a été bien rincée avant mise en machine), ça fait le job.

Pour remplacer le liquide de rinçage, vous pouvez utiliser du vinaigre blanc ! C’est ce qui donnera le côté brillant de la vaisselle (et notamment des verres). Mon lave-vaisselle est un peu défectueux à ce niveau-là, je pense qu’il y a un bouchon au niveau du liquide de rinçage, car c’est le rendu final qui me manque…

Pour les pastilles, mélanger : 
  • 1 dose de cristaux de soude
  • 1 dose d’acide citrique
  • 1/2 dose de bicarbonate de soude
  • 1/2 dose de sel fin 

Vous les disposez dans un bac à glaçon en aspergeant une ou deux fois d’eau pour bien tasser la poudre. Faites attention, si vous mettez trop d’eau ça risque de mousser et de déborder !! On fait sécher plusieurs heures avant de démouler et de stocker dans un bocal hermétique (pot de confiture ou bocal type Le Parfait).

On économise ainsi du carton et du plastique (qui entoure chaque pastille), quand bien même celui-ci se dissout dans l’eau… il doit bien rester des molécules de plastique dans l’environnement…

Entretien évier / plaques / plans de travail

En ce qui concerne les autres surfaces de ma cuisine, j’utilise un mélange 2/3 eau + 1/3 vinaigre blanc dans un flacon “pshitt” et ça nettoie nickel (avec un tawashi) ! Mon évier inox redevient tout brillant !! C’est très économique car le vinaigre s’achète à moins d’1 euros les 2 litres en supermarché ! On peut en trouver en grande contenance à la biocoop ou en vrac à la maison du vrac pour les caennaises !

Et voilà on a fait le tour de la cuisine. Si vous avez des remarques ou des questions, n’hésitez pas à laisser des commentaires, et à partager si cet article vous a plu !

On verra dans les prochains articles les autres pièces de la maison, que faire de nos objets en trop, la suite des aventures de la tiny house… Alors si vous souhaitez être au courant de la publication des prochains articles, abonnez-vous !! (lien tout en bas de la page !)