CULTIVER : le mot de l’année 2021

En janvier, j’avais pris le temps de discerner quel mot me venait pour 2021…

Je l’avais partagé dans ma newsletter et sur mes réseaux sociaux… Et pour moi c’est CULTIVER !

Je suis surprise de voir comment il infuse en quelques mois !!

Le(s) mot(s) de l’année

Et comme un mot ne me suffit pas, j’aime le décliner :

  • Créer / creuser
  • Unique
  • Liberté / Lâcher prise
  • Transmettre / Talents
  • Innover
  • Volonté
  • Emerveillement
  • Rêver

Bien sûr, il y a aussi tout l’aspect jardinage / potager que je souhaite développer sur le plan perso… Mais aussi faire évoluer Effet Colibri !

J’ai plusieurs lectures bien entamées dont le dernier hors série de Kaizen !

Emerveillement / rêver

Depuis fin février, j’ai débuter mes semis et je m’émerveille de voir ces petites graines plantées se développer ! C’est vraiment trop épatant de voir émerger ces petites tiges de terre !!! 🙂 Je m’émerveille de la beauté de la nature et du processus sans cesse à l’œuvre de création, de renouvellement !

C’est particulièrement beau à voir avec les semis ! ^^

D’ailleurs : si tu aimerais en faire et que tu n’as pas trop de matériel, tu peux utiliser des rouleaux de PQ en godets ou des coquilles d’oeufs. A repiquer quand il fera moins froid !!

Je trouve que la nature invite au lâcher prise… Chose particulièrement pas si simple pour moi… La nature et encore une fois les semis (mais aussi les bulbes plantés en novembre qui ont donné de belles narcisses, jacinthes et bientôt les tulipes) m’invitent à la patience… Chaque chose pousse à son rythme. Et c’est parfait comme ça !

 

Lâcher prise pour gagner en liberté

Ca m’interpelle pas mal par rapport à mon propre rythme…

Si vous me suivez depuis quelques temps, vous avez sans doute pu voir que je suis assez embêtée côté santé par des petits maux cumulatifs : que ce soit mon dos avec la sciatique régulière, les migraines, des SPM assez invasifs ou encore mon cou qui fait des siennes…  Bref, je sens l’appel de mon corps à ralentir… pour pouvoir m’épanouir au bon moment !!!

Et pour ça je dois accueillir ma vulnérabilité, lâcher prise pour cesser d’être en résistance et dans un cercle vicieux. Et accepter de ne pas avoir prise sur certains projets… D’ailleurs la crise covid ne me laisse pas le choix… avec le 3e confinement qui décale plusieurs projets / interventions qui devaient avoir lieu.

Du coup, lâcher prise et prendre soin de moi… sont au programme… Pour gagner en liberté (dans ma tête et dans mon corps ^^)

Car s’écouter, ralentir ne sont pas des signes de faiblesses. Comment prôner l’écologie si on se “maltraite” soi-même ou en tout cas qu’on ignore les signes de notre corps ?

L’écologie commence par soi : trouver un rythme de vie qui préserve à la fois sa santé et son environnement… (l’environnement et ceux qui gravitent autour de nous… nos familles, amis, collègues…)

Et comme le dis Camille du compte “Godsavethegreen” : “Pour vivre apaisé avec les autres, il faut s’aimer et être en paix avec soi-même. Ce n’est pas toujours simple mais c’est aussi ça l’écologie intégrale : prendre soin  de soi pour mieux prendre soin des autres et de la Terre.”

Un joli programme… celui d’une vie !!

Innover

Néanmoins, tout le chemin parcouru n’est pas vain, loin de là !!!

Et des innovations / nouveautés sont en cours !

J’ai plusieurs projets dans la tête que j’espère voir se concrétiser très prochainement !

  1. Un accompagnement sur la durée pour mieux les wonder-colibri : les femmes qui ont eu le déclic de l’écologie, qui voudraient en faire plus, et qui se heurtent à l’entourage peu motivé quand ce n’est pas carrément hermétique… Résultat : fatigue, frustration et culpabilité…
  2. Des soirées visio : un dîner de saison presque zéro déchet !
  3. la reprise des ateliers à la tiny house en présentiel !
  4. Les fugues d’ici cet été si le Covid le veut bien ! (cf l’article où je te parle de mon expérience)

N’hésite pas à me dire en commentaire (ou par mail) si ces projets font écho en toi !!! Et ce que tu attendrais dans chacun 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *