Culottes menstruelles and co

Petit point hygiène féminine / règles en mode zéro déchet !

Je vais vous parler :

  • serviettes hygiéniques lavables (SHL)
  • cup
  • culottes menstruelles

Ceci est une article témoignage.

Pour moi dans la démarche zéro déchet, il y a une démarche de réappropriation de son corps pour être moins dépendante des supermarchés… Ça demande d’être à l’aise avec le sang car avec la cup, il faut la vider dans les toilettes et on peut avoir du sang sur les doigts quand on l’insère. Et les alternatives lavables demandent à faire dégorger le sang lors du prélavage…

Voilà voilà ! C’est pas glamour, mais je trouve que les alternatives ont gagné en confort et que c’est une super aide pour la période des règles où on n’est pas au meilleur de notre forme ! (si tu veux explorer un peu plus pourquoi les cycles influencent notre humeur et notre rapport au monde, je te recommande cette bd sur le super pouvoir des cycles et plus largement kiffe ton cycle !)

** Spoiler Alert ** : A la fin de l’article : vous avez un code promo sur les culottes menstruelles FEMPO !

La cup – la coupe menstruelle

C’est l’une des alternatives aux tampons et serviettes jetables les plus connues.

Il s’agit d’une petite coupe que l’on insère dans le vagin dès le premier jour des règles. Le sang va se collecter et on le vide lors de passage aux toilettes.

Il est recommandé de la stériliser en la faisant bouillir dans une casserole pendant 10 minutes au début et à la fin de chaque cycle.

Des échanges que j’ai pu avoir avec les participantes de mes ateliers, soit on adhère très vite, soit on ne s’y fait pas… Je suis plutôt de la deuxième catégorie… Alors que j’étais pleine de bonne volonté… je supportais la coupe la première journée de mes règles, mais je ne devais pas réussir à bien l’enlever car après j’avais des irritations… youhou !

C’est pas glamour mais bon…

Du coup les premiers mois où j’ai eu la cup, j’alternais :

  • 1-2 jours avec la coupe menstruelle,
  • des serviettes les autres jours (en finissant le stock impressionnant que j’avais grâce aux promos X et Y, aux oublis quand on partait en vacances, aux paquets entamés où finalement je trouvais que la qualité n’était pas top… aux paquets retrouvés quand on a déménagé… et au fait qu’ayant eu 3 enfants en 2,5 ans… avec les temps d’allaitement je n’ai pas eu beaucoup de cycles entre deux grossesses… Bon vous avez compris, j’en avais beaucoup !)

J’avais acheté ma coupe menstruelle chez “dans ma culotte” une entreprise caennaise. Ayant mes petits soucis avec ma cup, j’avais pris contact avec elle pour demander conseil… En discutant on m’a conseillé une autre cup plus petite… (ayant un flux assez léger).

Car il faut savoir qu’il existe plusieurs tailles.

Classiquement il y a :

  • la taille 1 lorsqu’on n’a pas eu d’enfant
  • la taille 2 après le premier enfant ou quand on a un flux abondant

Pour adapter encore plus les coupes menstruelles aux différentes femmes, “Dans ma culotte” a créé des cup taille S et taille L pour s’adapter aux morphologies des jeunes filles et aux flux très abondants !

Une cup coûte entre 20 et 30 euros et dure 5 à 10 ans… C’est l’alternative la plus économique une fois qu’on s’y est habitué et qu’on la supporte.

Attention tout de même à ne pas l’oublier… Si si ça arrive et ça peut être très dangereux pour la santé… pouvant provoquer des chocs toxiques…

Mais bon si on arrive à l’oublier ça montre à quel point ça peut être confortable pour certaines !

Les serviettes hygiéniques lavables

Les serviettes hygiéniques lavables remplacent les jetables.

Elles se clippent sur la culotte avec une pression. Il existe plusieurs tailles pour s’adapter au flux de chacune.

Généralement il y a un format “jour” et “nuit”, la nuit étant plus longue et plus absorbante.

Les couturières rivalisent d’ingéniosités pour rendre les SHL jolies, avec des tissus colorés, fruités ou fleuris… Ca ajoute le côté girly à l’usage pratique !

Après un côté important pour moi en choisissant du lavables :

  • certes il y a le côté zéro déchet et environnemental : une protection qui va durer plusieurs années.
  • mais aussi le choix de la santé en privilégiant des produits bio ou en tout cas du tissu certifié sans nano particules ou autres produits non recommandables… (et facteur de diffusion des perturbateurs endocriniens). Les fabricants de tampons et autres serviettes classiques ne sont absolument pas transparent sur les produits qu’ils mettent dans les serviettes (il y aurait du glyphsate??!!)… Sans parler du plastique qui permet l’étanchéité… Un bon cocktail…
  • Sans compter qu’avec des SHL, pas de choc toxique possible vu que celui-ci est du au fait de stocker le sang dans le vagin trop longtemps.

Côté usage :

Il faut les prélaver. Pour cela, soit j’ai le temps et je les fais dégorger à l’eau froide (l’eau chaude est proscrite pour les tâches de sang), puis je prélave avec un savon au fiel de bœuf, un savon détachant tout type de tâche. Et ensuite je les passe en machine en cycle normal avec mon linge.

Quand je n’ai pas le temps, je les mets à tremper dans un seau d’eau froide avec une cuillère de percarbonate de soude qui est un détachant. Je pré-lave rapidement avant de les mettre en machine.

Beaucoup de marque de culottes menstruelles et SHL proposent des savons détachants.

Combien en faut-il ?

Tout dépend de votre flux et du nombre de fois que vous changez votre serviette les premiers jours de règles. J’ai la chance d’avoir un flux relativement léger… Je change en moyenne deux fois par jours les 2 premiers jours… + une protection spéciale nuit.

J’ai donc 4 SHL de jour et 2 SHL de nuit. Cela implique un nettoyage fréquent.

J’ai également une petite pochette imperméable pour en avoir une dans mon sac pour les cas où je n’ai pas bien anticipé l’arrivée de mes règles !

Je travaille avec la boutique en ligne ZoEssentiels qui propose aussi ces articles. Je vous donne mon lien affilié : en passant par celui-ci vous me permettez de gagner 9% de vos achats (HT). C’est une façon de soutenir mon travail de transmission 😉

Pour tout ce qui se rapporte au passage au durable, vous pouvez aussi retrouver cet article. 

La culotte menstruelle

C’est la dernière alternative qui est arrivée sur le marché. J’en ai entendu parler il y a 2 ans et depuis il y a eu un boum phénoménal de ce type de protection hygiénique.

J’ai choisi il y a 6 mois de compléter mon lot de SHL avec deux culottes menstruelles. J’entendais tellement de bien de la marque FEMPO que je me suis lancée avec elle.

  • C’est une marque française.
  • Elle garantit une culotte extra mince (personnellement je ne sens presque pas la différence avec une culotte normale).
  • Il y a plusieurs formes : culotte ou shorty.
  • Je suis tranquille toute la journée (même la plus abondante) : FEMPO a une culotte spécial 12h avec flux abondant… C’est juste trop agréable de ne pas avoir à craindre une tâche… (j’en ai déjà eu avec une serviette qui avait glissé car je n’avais pas mis la pression au maximum).
  • Le tissu est garanti sans nano particules (certifié OEKO-TEX® | STANDARD 100, le même que pour les nourrissons.)
  • Pas d’odeurs désagréables contrairement aux serviettes du commerces… L’absorbant est composé de bambou qui est naturellement anti-odeur et le tissu imperméable est respirant ce qui évite la macération et donc les odeurs.
  • Last but not least : l’envoi est effectué en mode zéro déchet, une enveloppe sans bulles etc.

Je trouve vraiment un super confort dans les culottes menstruelles FEMPO. Bon je ne suis pas impartiale dans la mesure où quand j’aime un produit je ne vais pas aller en chercher un autre… (pareil pour les shampoings solides, je vous parle des deux marques testées et approuvées…)

Du coup si vous le souhaitez, sachez que j’ai un partenariat avec la marque FEMPO qui vous fait bénéficier d’une remise de 10% pour votre première commande… Il suffit de renseigner le code : EFFETCOLIBRI10.

En conclusion :

Je sais ô combien c’est un investissement au démarrage... Mais je vous garantis qu’à la longue nous sommes gagnantes !

J’ai acheté mon lot de 6 serviettes bio, 102 euros il y a 3 ans. Cela représente donc 36 cycles. Cela revient à 2,83 euros par cycle.

Là où entre les serviettes de nuit, les jours avec ailettes et les fines de fin de règles… J’achetais facilement 18 paquets de serviettes par an… en non bio… J’avoue je n’ai jamais vraiment évalué combien cela me coûtait.

La famille zéro déchet dans The Guide, a fait le comparatif financier entre le jetable et le durable… et estime le coût du jetable à 36 euros pour les serviettes jetables et 32 euros pour les tampons.

 

 

 

 

Aujourd’hui avec mes serviettes j’ai déjà amorti mon achat… Sachant qu’elles vont encore durer quelques années, je suis gagnante !

Après la cup est clairement ce qu’il y a de plus économique quand on la supporte… 😅

 

Personnellement entre les SHL et les culottes de règles, je trouve un équilibre… car :

  • quand j’attends mes règles et que je ne sais pas si elles vont débarquer la nuit, je préfère utiliser des SHL pour avoir mes culottes menstruelles propres…
  • … pour les premiers jours et les premières nuits !!! (zéro fuites en 6 mois ! Ca me change la vie!)
  • Ensuite j’alterne avec les SHL quand les culottes sont sales ou à sécher…
  • Bref je suis très contente d’avoir les 2 !

(Bon vous l’aurez compris j’ai jamais été de la team tampons… Sachez que la marque dans ma culotte a conçu des tampons bio…)

Voilà je vous redonne le code qui vous donne 10% sur votre première commande FEMPO : EFFETCOLIBRI10 (c’est un lien affilié qui me permet également de toucher un pourcentage de votre achat. Nous sommes donc toutes les deux gagnantes.)

Et voici le lien affilié vers la boutique ZoEssentiels pour tout ce qui est hygiène intime.

Pendant le confinement, les envois sont suspendus… Néanmoins les bénéfices des ventes pendant le confinement seront reversés au fond  d’aide d’urgence pour les hôpitaux. Donc c’est également une façon d’être solidaire que d’acheter pendant cette période particulière ! 

Si vous n’avez pas besoin de ce type de protection mais que vous avez apprécié cet article (et les autres du blog) et que vous souhaitez me soutenir dans ce travail de transmission, vous pouvez participer à la hauteur que vous voulez sur mon compte Tipeee. Vous pouvez donner soit mensuellement, soit ponctuellement. Merci d’avance pour votre soutien 😉

Partagez-moi !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *