Chocolat et fêtes

Chocolat et fêtes

Qui dit fêtes, que ce soit de fin d’année ou Pâques (pour n’en citer que deux)… dit CHOCOLAT !

Alors pour ceux qui me connaissent… le chocolat c’est super important pour moi… J’ai vraiment du mal à m’en passer… Mais j’ai trouvé quelques petites astuces pour que chocolat et poubelle soient moins associés… (Eh oui malheureusement il m’arrive encore de craquer sur des plaquettes emballées… mais c’est beaucoup moins fréquent !!)

Vive le vrac !

Première solution : acheter ses chocolats en vrac sous forme de petites pistoles ou en blocs de chocolats ! On trouve généralement 3 types de chocolats :

  • Au lait
  • Noir
  • Blanc

Délicieux à manger comme ça… (Ne pas laisser à la portée des enfants sous peine de voir le pot vidé en quelques heures… expérience faite… Faut croire que le chocolat passe dans le lait pendant l’allaitement tellement ils sont aussi gourmands que moi ^^’ bref, c’est une autre histoire !)

Vous pouvez également trouver en vrac des cacahuètes, graines de courges, raisins et autre amandes et noisettes enrobées de chocolat !

Dans les publications récentes de la maison du vrac (épicerie vrac de Caen), j’ai vu qu’elles vendaient aussi des fritures et œufs en chocolat en vrac ! J’imagine que la plupart des enseignes “vrac” vont en avoir aussi !

Voici une carte du vrac en France : cartovrac.

Pour les caennais : peut être connaissez-vous la chocolaterie tenue par l’ESAT de Colombelles. Il s’agit d’un Etablissement et de Service d’Aide par le Travail (pour l’insertion des personnes handicapées). Ce sont les producteurs de chocolat de la maison du vrac citée ci-dessus. L’ESAT tient également un magasin avec une chocolaterie, un salon de thé et des productions venant de nombreux ESAT de France. Vous pouvez trouver là-bas poules, gros oeufs et autres chez Gourm’handi’ses, le magasin de l’ESAT, situé derrière les galeries Lafayette.)

Aller chercher des chocolats chez eux avec vos contenants est une belle façon de promouvoir l’économie sociale et solidaire + l’environnement ! 🙂

Fabrication “maison”

Si vous avez l’âme cuisinière (ou pas car y a rien de plus simple), vous pouvez également faire vos propres chocolats, notamment des mendiants !

Voici ceux que j’avais fait avant Noël… C’est hyper rapide à faire pour un effet garanti !

Vous êtes maître de tout : choix du chocolat, et de la garniture ! De quoi permettre de régaler même ceux qui ont des régimes alimentaires particuliers (bon sauf si vous êtes au sans sucre… quoi que… avec du chocolat noir très fort en cacao ça peut se tenter !)

La recette :

  • Faites fondre au bain marie du chocolat (noir / lait / blanc / praliné… vous choisissez ce qui vous fait plaisir !)
  • Facultatif : vous pouvez ajouter des épices au chocolat pour relever le goût (ex: les épices à pain d’épice…)
  • Le verser en petits ronds sur une plaque en silicone ou du papier cuisson ou du papier guitare si vous avez)
  • Ajoutez très vite tout ce qui vous passe par la main : noisettes, amandes, cerneaux de noix, raisins secs, noix de coco râpée, autres fruits secs…
  • On les place quelques heures au réfrigérateur et c’est prêt à déguster !

Vous pouvez également faire des chocolats dans des moules festifs. J’en ai avec des motifs printaniers (poissons, poussins, lapin, oeufs). D’autres avec des motifs de Noël (père Noël, rennes, sapin and co).

Contenants

Pour les offrir, je les mets souvent dans un pot en verre (récup, récup !). Pour Pâques, si vous organisez une chasse aux oeufs vous êtes sûrs qu’ils resteront bien étanches… Après s’il fait beau, que ce soit dans un emballage plastique / alu ou dans un pot, le soleil fera son oeuvre…

Pour les adeptes des oeufs colorés, vous pouvez décorer les couvercles des pots utilisés avec du scotch coloré (masking tape), histoire qu’on les repère dans les hautes herbes de votre jardin.

Aparté jardin : Nous n’avons pas encore fait la première tonte de l’année… donc effectivement nous avons l’herbe qui commence à devenir haute par endroits. Nous avons fait ce choix pour permettre aux enfants de cueillir des fleurs, pour permettre aux abeilles d’avoir pleins de fleurs à butiner ! Alors elles sont servies : les pissenlits et leurs amis pullulent ! (Et nos enfants sont très heureux de faire des bouquets).

Donc voilà, je vous invite à vous faire plaisir en chocolat car écologie ne veut pas dire fin de la gourmandise…

Pense-bête récapitulatif :

  • Choisir du chocolat de qualité (chez un chocolatier avec vos contenants, labellisé commerce équitable et/ou bio ?)
  • Privilégier le sans emballage,
  • Faire ses chocolats soi-même

Passez de joyeuses fêtes de Pâques et à bientôt !

Partagez-moi !
  • 46
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *