Clean Up the World !

Limiter ses déchets, c’est bien…!

Alors, c’est génial de faire attention à sa production de déchets, de mettre en place un compost, d’acheter en vrac et local… et palier au-dessus : de privilégier les produits issus du recyclage quand c’est possible ! Je pense au PQ. Pour les normands, saviez-vous qu’à côté de Cherbourg, Papeco, une entreprise s’est spécialisée dans la fabrication de papier toilette à partir du papier collecté dans les centres de tri… Certes, c’est un peu plus cher que du papier classique… Mais je suis contente de me dire qu’on ne va pas intentionnellement couper des arbres dans ce but. (Le bois utilisé n’est peut être pas de première qualité, mais aurait pu avoir un autre usage).

Les plus avancés pourraient objecter qu’on peut se passer de PQ. Les lingettes lavables ou l’installation d’une douchette sont des alternatives. On n’y est pas encore chez nous ! Bref, je ferme la parenthèse…

Je ne voulais pas centrer le sujet sur les toilettes mais sur une action toute simple et complémentaire de la réduction des déchets à la source…

J’ai nommé : le ramassage volontaire des déchets !

Qui a déjà participé à une opération « clean walker » = une marche citoyenne de nettoyage de la ville ?

Ça s’organise de plus en plus un peu partout. L’idée est simple. Que vous rejoignez un groupe organisé ou que vous le fassiez seul, prenez l’habitude d’emmener un sac pour ramasser les déchets que vous croisez quand vous vous promenez…Que ce soit :

  • en ville,
  • à la mer,
  • à la montagne,
  • en forêt
  • ou dans votre village pour aller à la boulangerie…Malheureusement des déchets on en croise souvent… Ils sont partout !

Sensibiliser les plus petits à ces gestes 

Des jeux de société existent pour sensibiliser les enfants à ces problèmes : je pense à Playa Playa ou Viva Montanya de BIOVIVA. La démo sur le site m’a convaincue, il arrivera vers le nouvel an (clin d’oeil à Tata Mélanie et Tonton Max qui l’ont trouvé sur le bon coin!) Je pourrais faire un retour après y avoir joué “en vrai” ! Parenthèse fermée.

Avec ou sans jeu… ça entre dans les habitudes !

Nous avons pris l’habitude de les ramasser quand on se promène avec mes enfants… A tel point que ce sont eux qui ne supportent pas de passer devant un mouchoir par terre ou une bouteille oubliée sans la ramasser… Ce qui peut s’avérer compliqué quand je n’ai pas anticipé… (avec un sac dans la poche).

Néanmoins, ça me rend fière de voir qu’à 5 ans, ma fille se sente bien concernée !  Ça me pousse à dépasser mes appréhensions du regard de l’autre… Qu’est ce qu’on va penser en me voyant avec une bière à la main, à 16h12 en pleine ville ?! En plus, on n’utilise plus la poussette, je peux pas la planquer… ^^’

Alors merci ma puce de me faire progresser et j’espère pouvoir me rendre disponible pendant les prochaines opérations « cleanup » avec l’asso locale : Surfrider – antenne Calvados et l’Humanivelle, l’asso zéro déchet de Caen !

Mégots, plastiques, mouchoirs… Tout cela se retrouve non seulement dans nos rues, sur nos trottoirs ou dans les parcs… Mais ont un impact destructeur à plus grande échelle.

Zoom sur les mégots de cigarette

  • Dans le monde, 4 300 milliards de mégots de cigarettes sont jetés dans les rues chaque année soit 137 000 mégots par seconde (compteur). Ça représente la bagatelle de 30 MILLIARDS de mégots jetés par terre en France.
  • En moyenne, il faut 12 ans pour que ces mégots se dégradent complètement dans la nature.
  • Les mégots représentent 2500 composants chimiques différents rejetés dans la nature.
  • Un mégot peut polluer jusqu’à 500L d’eau, sachant que les égouts vont directement à la mer sans filtre ni traitement. Chaque mégot jeté par terre est donc un acte grave, quand bien même vous fumez une cigarette avec un filtre biodégradable et des feuilles “bio” ! (Je vous renvoie à l’article de ConsoGlobe : le tabac biologique, une fumisterie ?)

Amis fumeurs, prenez l’habitude d’avoir un cendrier de poche afin de limiter l’impact environnemental de la cigarette dans le temps !!

De plus, l’eau pluviale et tous les déchets entraînés lors des averses s’évacue via les égouts directement dans les cours d’eau… sans système de filtration… Nous comprenons d’où vient tout le plastique aggloméré sur les plages ou qui aboutissent à des continents de plastique dans les océans.

Même des youtubers très suivis comme McFly et Carlito s’y sont mis et ont organisé une opération cleanwalker à Paris avec Benjamin Carboni (à l’origine du mouvement). Plusieurs centaines de personnes étaient présentes dans une ambiance très sympathique !

On est à l’époque des bonnes résolutions. Alors je vous en propose de :

  • participer à une collecte de déchets organisée près de chez soi ou
  • ramasser soi-même au détour d’une sortie les déchets qui traînent par terre.

Bonne année 2019 !

Partagez-moi !
  • 29
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 thoughts to “Clean Up the World !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *