Mieux vivre mes règles… au naturel

Je ne sais pas quelle est ton histoire avec tes règles… mais moi je les ai longtemps considéré comme une période comme les autres, une période où je devais continuer à être aussi productive parce que :

  • les cours ne s’arrêtaient pas
  • les examens non plus (qui a déjà eu ses règles qui ont commencé pendant des écrits de bac ?! Moi c’est du vécu !)
  • les réunions ou les objectifs au boulot non plus…

Ecouter mon corps : j’avais pas le temps !!!

Ecouter mon corps

Ce n’est que bien plus tard que je me suis autorisée à écouter le message que mon corps m’envoyait…

Une première étape : quand j’ai découvert comment je fonctionnais : mon cycle et ses différentes phases… Car je suis la méthode Billings de régulation des naissances (alias : analyse de la glaire) depuis 7 ans.

Plusieurs années après la naissance de mes enfants (et le réveil cyclique de la maman dragon en moi), j’ai découvert Gaëlle Baldassari et Kiffe ton cycle. Elle a développé une méthode pour expliquer le fonctionnement du cycle, notamment avec la métaphore du surf !

Avec la 4e phase : les règles où on se POSE !!!

Ca expliquait tellement de choses sur mes ressentis et sur mes variations d’énergie, de dynamisme, d’envies, de râleries et de “crachage de feu”….

J’ai découvert ce que “SPM” voulait dire… Syndrôme Pré Menstruel…

Bon si je pourrais parler des heures de tout ça, mais l’idée que je voulais aborder dans ce premier point… C’est comprendre et écouter son corps ! 

Pour mieux comprendre et atténuer les “pétages de plomb”…

Trop longtemps j’ai fait la sourde oreille… et mon corps s’est manifesté de plus en plus violemment…

Jusqu’à :

  • l’épuisement chronique (burn out ?)
  • être malade très fréquemment (et souvent quand mes règles arrivent)
  • avoir des migraines ++ et liées à mon cycle
  • avoir de fortes douleurs au ventre avant mon ovulation, et la semaine avant mes règles
  • sans compter tous les désagrément liés au SPM (constipation, ballonnement, maux de dos, prise de poids –> tout est lié)

Et bien sûr ça se ressent sur l’humeur quand on est inconfortable…

Ralentir

Du coup il a fallu que je me rende à l’évidence : je ne suis pas Wonderwoman…

Il a fallu que je ralentisse, que j’écoute mon corps qui réclame une sieste… et accepte “cette perte de temps”… (Et que j’accepte de ne pas compenser en en faisant 2 fois plus après…)

J’ai du coup appris à dire non, à moduler mon agenda… L’avantage de suivre mes cycles depuis 10 ans, c’est que j’ai repéré mon fonctionnement et une fois l’ovulation passée, je sais que mes règles arrivent 15 jours après (+/- 1 jours)…
Ca me permet de moduler mon agenda… en indiquant les jours “rouges” et me chargeant moins !

J’ai appris à m’octroyer des pauses. Et sans culpabilité !!! 

Alors bien sûr ça ne marche pas toujours ^^’ mais ce qui est vraiment rentré :

  • la sieste
  • m’autoriser à lézarder avec un roman
  • reporter ce qui n’est pas essentiel
  • faire ce qui me fait plaisir
  • (compter ++ sur la télé pour avoir la paix avec les enfants)

J’ai compris que me forcer empirait mes maux de ventres / migraines etc et qu’en plus je n’en étais que de plus mauvaise humeur… râlant +++ sur mon entourage !

J’ai la chance d’avoir un mari qui a compris ça aussi et prend le relais ++

Ca a aussi été l’occasion (notamment pendant le confinement où on était 24h/24 ensemble) d’expliquer aux enfants comment fonctionne une femme, qu’est ce que les règles, comment on fait les bébés etc !

Du coup ils sont super compréhensifs et me font pleins de câlins ^^

Panoplie pour adoucir le SPM / début des règles douloureuses

Du coup, je reprends mon fil initial (alias te partager mes astuces pour vivre au mieux ces quelques jours.

Pour les douleurs :

  • Les feuilles de framboisier du jardin en tisane
  • Ou la tisane de règles confectionnée pendant ma formation sur les tisanes :
    • 50% achilée millefeuille,
    • 30% mélisse,
    • 20% sauge

  • L’huile essentielle de basilic tropical : 2 gouttes dans de l’huile de colza locale (ou  (à tester sur le poignet 48h avant de vous en appliquer ailleurs…) : antispasmodique, elle atténue les douleurs du bas ventre.
  • Une bouillotte et du doliprane (parce que ça aide qd même qd ca passe pas !)

Le cumul des 4 me fait du bien. Je sais que le doliprane ne suffit pas à beaucoup. Je ne souhaite pas donner de conseils médicaux, n’étant pas compétente en ce domaine ! Je partage “juste” mon expérience !

Pour le confort :

  • La culotte de règles 🩸 que je porte dès que j’ai trop mal au ventre… histoire de dormir sereine et confortable ! (fini les tâches sur les draps la nuit et le stress d’avoir une tâche sur mes vêtements !!)

Quand j’ai découvert en 2017, j’ai beaucoup hésité à en acheter car j’avais des serviettes hygiéniques lavables (cf mon articles sur les protections menstruelles)… Finalement j’ai opté en 2019 pour FEMPO après en avoir entendu énormément de bien. Depuis l’offre a explosé…

Je ne parle que de ce que j’ai testé donc je ne parlerais pas des autres marques qui pour certaines sont très bien au vu des échos que j’en ai !

Personnellement j’en suis tellement contente que je n’ai pas envie d’aller voir ailleurs… Et j’ai initié un partenariat qui te donne 10% sur ta commande : avec mon code EFFETCOLIBRI10. Par transparence, en passant par ce code tu me permets aussi de toucher aussi 10% de ta commande HT en commission.

  • Un bon bouquin où je ne me prends pas la tête. Cette fois ci je me suis replongée dans de l’héroic fantasy (Tome 3/5 de la Mallorée, suite de la Belgariade de David Eddings). Si tu cherches des titres de livres pour l’été : j’avais fait une sélection il y a 2 ans de mes livres chouchou ! 
  • Du chocolat (pas en excès… ^^’ sinon le sucre amplifie les inflammations… mais juste pour le moral !)

Si ça te fait du bien je rajouterais aussi : bouger !

C’est une de mes découvertes de ces derniers mois. Faire du sport / bouger m’aide à réduire mes douleurs menstruelles, notamment ringfit (jeu de fitness sur la switch ^^). Ca peut être des balades, du yoga, de la danse… ce qui te fait du bien !!!

Depuis que je bouge davantage, je gère mieux mes maux de ventre et mes migraines… Peut être aussi parce que ça me fait boire davantage !

Bref, prends soin de toi !

C’est encore plus que les autres périodes THE moment où prendre soin de soi n’est pas une option !

Alors sur ce, je me suis encore laissée emporter, j’avais trop de choses à raconter !

J’espère que ça te donne des idées, des pistes à explorer…

Dans tous les cas je ne trouve pas normal d’avoir (trop) mal au ventre, donc ne reste pas seule, parles-en auprès d’une sage-femme, de gynéco, de naturopathe, kiné, ostéo, et autres médecines parallèle pour t’aider à y voir plus clair…

Et n’hésite pas à partager comment tu fais passer tes douleurs (pré)menstruelles ?

A bientôt !

One thought to “Mieux vivre mes règles… au naturel”

  1. Wow, merci Angèle pour ce riche partage ! Chapeau bas à toi, d’avoir su expliquer les choses à tes enfants et les rendre (ainsi que ton mari) partie prenante de ton cycle. Autant un mari compréhensif et relais actif me paraît un objectif atteignable, autant les enfants… je n’y avais même pas pensé ! Je prends aussi le conseil d’alléger l’agenda sur ces jours de fatigue. MERCI !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *