“Beurk, j’aime pas !” – Les légumes et les enfants… Tout un challenge !

Objectif zéro gaspillage alimentaire !

Ce midi, le repas a été préparé par mon mari. C’était une sorte de ragoût végétarien pomme de terre-carottes et tomate concentrée. On essaye de limiter la viande (aussi bien par économie que par soucis écologique). Or, les enfants, peu habitué à ce genre de plat nous ont fait la soupe à la grimace… “Beurk, j’aime pas” sans même avoir goûté… grrr

N’ayant pas envie de manger ce repas 2 ou 3 fois (il avait fait une bonne marmite !) et limitant au maximum le gaspillage alimentaire… J’ai été inspirée par un article lu le matin même (clin d’oeil pour Anna des fabuleuses au foyer !)

Transformation en soupe !

Elle décrivait l’onctuosité de sa soupe de carotte – butternut et patate douce, il ne m’en faut pas plus pour transformer le flop du plat en soupe délicieuse… Le tout avec le peu qui reste dans le frigo et garde-manger à savoir du butternut et un reste de mascarpone…

Ayant déjà un plat à base de carotte, pomme de terre, oignons, il n’y avait qu’à ajouter de l’eau et le butternut + le fond de sauce de poulet qui restait du début de la semaine… Puis remettre en cuisson sur feu doux pour laisser mijoter ! On mixe bien avant d’ajouter la mascarpone, sel/poivre et remixer… J’ai goûté : à mon avis, elle ne devrait pas faire long feu !

Comment j’arrive à faire manger de la soupe avec plaisir à mes enfants ?

L’onctuosité !

Mon astuce pour une soupe avec THE consistance (ni trop liquide (pour éviter les coulures sur pyjama), ni trop compacte : je déteste la purée) : les légumes cuisent dans peu d’eau (à fleur des légumes)… Ainsi, elle devient épaisse juste comme il faut ! 🙂

P1070144

Les croûtons maison : zéro gaspi de pain

J’ai la chance que les enfants mangent assez bien la soupe. Ouf car c’est quasi la seule façon de faire manger des légumes à mon 2.5 ans… La soupe est vite engloutie grâce au renfort des croûtons maison. Ça arrive même qu’elle soit agrémentée de raisins secs / noix / noisettes ^^ ! Miam !

P1070146-2289692698-1547414737166.jpg

Comme on retourne plus fréquemment chez le boulanger (je pense toujours au pain fait maison quand il est trop tard…), on a régulièrement des restes de pain sec. Du coup, j’en coupe régulièrement en dés…conservés dans une boite en métal.

Le top 3 des soupes à la maison sont :

  • En premier, nous avons la “soupe blanche” = soupe de chou-fleur / mascarpone (avec un bouillon de poule… hmmm). C’est la préférée de ma grande !
  • Vient ensuite, la soupe de potiron ou potimarron avec des poireaux et toujours le bouillon de poule… [J’ai du mal à trouver une alternative ZD, j’ai essayé de garder la carcasse de poulet pour qu’elle parfume pendant la cuisson… mais j’en ai pas toujours sous la main…] On peut ajouter 2 cuillères de crème fraîche au moment du mixage pour plus de gourmandise !
  • Enfin arrive la soupe de courgettes au printemps / été / automne… c’est une de mes préférées !

J’aurais encore à raconter sur la transformation des restes… mais ce sera pour une prochaine fois 😉

Et vous, quelles sont vos astuces zéro gaspi ? Et vos recettes pour faire manger des légumes aux enfants récalcitrants ?

Partagez-moi !
  • 82
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

6 thoughts to ““Beurk, j’aime pas !” – Les légumes et les enfants… Tout un challenge !”

  1. J’ai la même astuce que toi pour la soupe et sa consistance. Et on essaie de varier régulièrement en proposant de « nouvelles » soupes aux petits curieux 😉

    1. Le nom des soupes aident bien à la maison. Yaëlle réclame la soupe “rouge” car l’autre jour j’ai retrouvé une soupe de tomates toute faite ^^

  2. Ma première astuce zéro gaspi, c’est de finir les assiettes des enfants… Mais bon, ce n’est pas une astuce zéro kilos !

    Sinon, j’ai tendance à cuisiner en quantités modérées et à faire participer les enfants à la préparation des repas. Faire une entrée suivie d’un plat permet de leur faire goûter un peu à tout.

    Je fais aussi pas mal de soupes ainsi que des gratins et purées qui permettent de “planquer” des légumes. Et tremper les morceaux dans une sauce qu’ils aiment fonctionne bien… Ou pâtes/riz avec une petite sauce aux légumes coupés en tout petits morceaux.

    J’ai finalement peu de restes, qui finissent généralement dans la gamelle de papa ou maman pour la journée du lendemain !

  3. Super idée zéro gaspi la soupe, avec ou sans enfants ! ^^ Pour ma part, je pratique aussi la “tarte fouzitout” ! Un pâte à tarte, un reste de viande passé au hachoir à main mélangé à de la sauce tomate, des restes de légumes, un peu de crème ou de fromage, ou un appareil à quiche et zou ! Au four, une petite salade et le repas du soir est fait ! 🙂

  4. Ce qui fonctionne bien avec 2 de les enfants c est le contenant !!
    mettre la soupe dans une tasse à café et poser sur la table le gruyère ; la râpe à fromage ; du jambon ; du pain et …. chacun fait ce qu il veut 🙂

    Dernière soupe en date 1 tomate ; 1 carottes ; 2 courgettes ; 4 panais ; 3 patates douces et crème de soja ; 1 oignon et 1 échalote et un fond de brocolis … super bon
    😉
    Mon aîné est encore récalcitrant à la soupe et j ai beaucoup de difficultés ne serais ce pour qu il goûte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *