Du rêve à la réalité…

Du rêve à la réalité…

Définir le mot “rêve”

Tout a commencé lorsqu’une amie de mes parents nous a proposé un jour de faire notre liste de rêves pour commencer à les concrétiser… J’avoue, sur le coup, j’ai buggé.

Le mot “rêve” renvoyait pour moi à quelque chose immense, grandiose, presque inatteignable… Genre aller sur une île paradisiaque (j’exagère à peine). Alors faire une liste, j’étais bloquée !! Ça a été l’occasion de longues et passionnantes discussions avec mon mari… D’autant que ça coïncide avec le moment où on concevait les plans de la tiny house ! Quelle était notre maison rêvée ? Qu’est ce qui était important pour nous ? Comment organiser l’espace dans notre petit cocon ?

Le rêve devient quelque chose de concret !

Et là la notion de rêve a pris corps pour nous et surtout pour moi… Un rêve atteignable. Vous savez le genre de chose complètement folle et farfelue aux yeux des autres mais qui vous donne une motivation et de l’énergie +++, qui fait qu’on trouve les ressources concrètes pour s’organiser. (On avait 2 enfants sur 3 qui n’allaient pas à l’école et pas de mode de garde car j’étais en congé parental).

Et il en fallait un rêve pour imaginer que d’une simple remorque, on allait bâtir une maison !! (Photos en accéléré 😉 )

Et vous savez quoi ? On l’a auto-construite… Alors il y a des hauts, des bas… et un peu plus d’un an plus tard, nous sommes partis en vacances avec l’été 2018 !

C’est ce projet complètement hors norme, et fou qui m’a permis de toucher du doigt un « rêve »… et de ne plus avoir peur de ce mot.

Depuis j’ai aussi lu un « roman-coach » qui s’appelle Le premier jour de ma nouvelle vie de Marie-Laure Cuzacq… et dans les premiers chapitres l’héroïne est invitée à lister ses rêves… (Ce livre est dans la même veine que le best-seller “Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une” de Raphaëlle Giordanno)

Cette proposition faisait écho à une échange avec mon frère qui me disait avoir une liste de plus de 30 rêves… (30 ???!!)

Liste de rêves«

Forte de cette lecture (en 2016), j’ai pris un carnet et un crayon un soir… et je me suis mise à lister mes envies concrètes à court, moyen et long terme… farfelues ou non… j’ai commencé à rêver…

En voici tels que je les ai écrit il y a plus de deux ans et demie (et je me marre en les lisant… C’est dire s’il me faut du temps parfois pour oser me lancer dans certains projets !)

  • Apprendre la pâtisserie
    • les choux à la crème (parce que c’est trop bon !!!)
    • les meringues
    • les tartes aux fruits comme dans les pâtisseries
    • des glaces…
  • Apprendre à coudre pour faire  pour pouvoir faire de beaux rideaux (pour la tiny house entre autre)
  • Faire un potager
  • Faire le tour de France, un jour de l’Europe 
  • Retourner en Australie plusieurs semaines et au Japon sur les traces de mon enfance
  • Passer une semaine de vacances avec mon mari dans un endroit déconnectant (et sans les enfants…)
  • Avoir une journée par an avec ma maman rien que pour moi
  • Perdre mes kg de grossesse et pouvoir remettre ma « robe de bal » verte de quand j’avais 20 ans
  • Aller au bout de mes tricots
  • Faire une couverture en patchwork (de tricot ?)
  • Créer un blog sur ce qui m’anime : le zéro déchet, le tricot, la pâtisserie, ma vie de maman ?
  • Trouver un métier où je me sens utile, où je suis reconnue et qui me permette de ne pas être écartelée entre le travail et la vie de famille
  • Partir à la Réunion et voir une éruption du piton de la fournaise
  • Partir en vacances avec la tiny
  • Faire un bout du chemin de Compostelle
  • Faire la Rochambelle (course/marche de femme contre le cancer du sein)

Elle est belle ma liste, non ?

Atteindre ses rêves, ça donne de la joie et de la motivation pour aller encore plus loin !

Et bien vous savez quoi ? J’en ai réalisé beaucoup, un à la fois !

Apprendre la pâtisserie :

Mon mari m’a mis le pied à l’étrier en m’offrant un cours de pâtisserie pour Noël 2016 (les choux !!!) Et en 2017, j’ai gagné 10 cours de cuisine chez Zodio (tirage au sort à un jeu dans une galerie marchande !) J’ai pu me faire plaisir ! Chocolats fourrés, les tartes aux fruits comme dans les pâtisseries, des glaces… avec ou sans sorbetière, des meringues… Dernièrement, on s’y est mis à deux avec mon mari pour faire de la crème au beurre… pour faire des meringues à la crème… Un délice !

Apprendre à coudre (sur le tas)

Je vous montre quelques réalisations en photos !! 🙂 Encore merci à tous ceux qui ont participé à l’achat de la machine à coudre !!

  • Couverture en patchwork avec des carrés de 20×20 cm, en grande partie de récupération ! Pour le canapé dans la tiny !
  • Confection des rideaux : voici ceux qui ferment la mezzanine !

Faire un potager :

L’été 2017 on a débuté un compost à ciel ouvert (j’en avais marre d’attendre que mon mari me fabrique un composteur). On a planté framboise, rhubarbe et fraisiers… et ça repousse tout seul + les groseilles déjà existantes ! Le carré pour les plantations a été installé au printemps 2018. On s’est régalé de courgettes, tomates cerises et petits potimarrons !

Avoir une journée par an avec ma maman rien que pour moi

Je lui ai écrit une lettre un été pour le lui dire. Depuis, on se bloque des rdv régulièrement ! C’était mon cadeau d’anniversaire cette année avec une séance shopping où on a été à la découverte des friperies caennaises !

Partir en vacances avec la tiny 

Nous y sommes parvenus en juillet 2018. Nous sommes partis deux semaines dans un écolieu en Nord-Mayenne ! Ça a été une super chouette rencontre avec Cyril et une ouverture à la permaculture dans sa globalité. Nous n’étions pas trop loin de la famille non plus, pour pouvoir profiter de ceux qui habitent loin en vacances chez les parents !

Trouver un métier où je me sens utile… et écrire un blog sur ce qui m’anime

Alors, j’y travaille activement en ce moment ! Le blog, vous le lisez depuis quelques mois ! Et côté pro, je suis en train de créer mon activité avec l’animation d’ateliers “booster son éco-citoyenneté” par le zéro déchet… !!

Les gros voyages viendront en leur temps… ! Et je pourrais refaire ma liste tellement j’ai de nouvelles choses à réaliser qui me tiennent à cœur !

Bilan : osez !

En écrivant ce bilan, je m’émerveille de tout ce qui a avancé à pas de géant dans ma vie en quelques mois et années… J’ai l’impression que la clé de la réalisation de ses rêves, c’est de rêver à la bonne « hauteur » : dans le concret et pas trop dans les nuages, de prendre le temps qu’il faut … et oser… !!!

Et vous, quels sont vos rêves ??!!

Partagez-moi !
  • 151
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

4 réactions au sujet de « Du rêve à la réalité… »

  1. Merci pour ton partage d’expérience, c’est très inspirant et ton article tombe au bon moment pour moi 😊
    Au plaisir de te relire,
    Une Licorne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *