Pâte à modeler fait maison

Pâte à modeler fait maison

Je suis maman de 3 enfants de 6 à 3 ans… Et en ce moment, je cumule :

  • Je suis beaucoup à la maison donc je commence à être à court d’idées pour les occuper.
  • Avec la canicule, on sort beaucoup moins… ce qui limite l’autonomie dans leurs jeux.
  • Je n’ai plus de pâte à modeler et le sable magique se réduit de plus en plus… vu la dose que je récupère par terre après chaque utilisation !

Bref, vous le savez, je suis dans une démarche zéro déchet…
Alors j’aurais pu essayer d’en trouver sur le bon coin… (j’ai trouvé des offres super intéressantes pour du sable magique par exemple).

Mais j’entends parler de recettes pour les faire soi-même depuis un bout de temps ! Alors let’s go pour le test de la pâte à modeler ! Le sable magique viendra après !

La recette

Je vous renvoie sur un blog intéressant : Mieux vivre autrement.

Préparation de la pâte

Pour ceux qui veulent la recette avec mes quelques modifications, la voici :

Mettez dans une casserole et mélangez :

  • une tasse de farine
  • une demie-tasse de sel
  • 2 cuillères à café de bicarbonate de soude

Ajoutez :

  • une tasse d’eau chaude
  • puis 1 cuillère à café d’huile (olive, tournesol, colza, peu importe !)

Mettez à cuire à feux doux en remuant. Le bicarbonate va faire épaissir la préparation. Elle est prête lorsque cela se décolle des parois.

Dans ma précipitation la première fois, j’ai été trop rapide. A la 2e utilisation quelques jours plus tard, la pâte était très molle, pâteuse et j’ai du la faire recuire un peu + ajouter BEAUCOUP de farine… Ne pas hésiter à bien attendre même si ça semble adhérer au fond de la casserole…

Enlevez-la de la source de chaleur pour qu’elle refroidisse. (Vous pouvez mettre votre casserole dans un contenant rempli d’eau froide pour accélérer le refroidissement).

Une fois refroidie, vous pouvez pétrir la pâte et séparer le pâton en plusieurs portions.

Coloration de la pâte

J’ai utilisé un pot de yaourt en verre (contenance 250g) et j’ai séparé en 3 pâtons que j’ai coloré avec ce que j’avais à la maison. A savoir des colorants alimentaires pour pâtisserie. Certains étaient en poudre, d’autres étaient liquides ! J’ai testé les deux !

Sur le site de “mieux vivre autrement”, vous avez la liste des ingrédients qui permettent de colorer en 100% végétal (ex : le curcuma ou le curry pour le jaune).

Colorant en poudre :

Il est nécessaire de l’incorporer dans une petite cuillère d’huile. J’ai fait une boule, puis creusé un puits dans lequel j’ai mis mon mélange huile + colorant en poudre (l’équivalent d’une pointe de couteau). J’ai ensuite pétri la pâte. C’est ce qui a donné le meilleur résultat.

J’avais essayé avant de mettre la poudre directement sur le pâton comme lorsque je fais du craquelin pour les choux. Mais cela ne s’est pas bien mélangé.

Colorant liquide

J’ai essayé également de verser dans le puit du colorant alimentaire liquide… Ca ne s’est pas super bien mélangé, j’ai du en ajouter plusieurs fois… Donc on en met plus pour un résultat pas optimal !

Vous aurez compris où va ma préférence !!

Colorants naturels et végétaux :

Alors si vous n’avez pas de colorants alimentaires, ne courrez pas en acheter (car en plus ils sont vendus dans des petites boites en plastique…!) Les miens proviennent de mon ancienne vie…

Voici la liste issue de Mieux vive autrement.

  • Jaune : curcuma, curry, oignon
  • Marron : cacao en poudre, chicorée, marc de café
  • Rouge : paprika rouge
  • Vert : thé matcha, spiruline, menthe
  • Orange : jus de carotte, safran, oignon
  • Rose : jus de betterave, fruits rouge
  • Bleu : Pois papillon, commercialisés en pétales séchés pour tisane « pea flower tea »
  • Violet : jus de chou rouge

A tester ! 🙂

Une fois la pâte colorée ne pas hésiter à ajouter de la farine pour qu’elle adhère moins sur la table… La texture est très agréable au toucher ! Et les enfants se sont bien amusés ! Le papa aussi a mis la main à la pâte !

Côté conservation, on peut les mettre dans des petits pots hermétiques afin de garder l’élasticité de la préparation. J’ai réutilisé des pots de pâte à modeler vides… et un ancien pot de conservation du lait maternel !

Les couleurs ont été mélangées au final… Donc autant choisir des couleurs qui vont donner de belles associations si vous avez des enfants créatifs !

“Maman j’ai fait du orange !!”

Je recommande l’utilisation de blouse comme pour la peinture car les colorants tâchent les mains… Tout part au savon, mais on n’est jamais trop prudent…

Et si vous cherchez une recette de lessive home made, zéro déchet et quasi gratuite : c’est par ici !

(N’hésitez pas à pré-détacher la/les tâches en plongeant les vêtements dans de l’eau chaude (plus de 40°C) avec une cuillère à soupe de percarbonate de soude ! C’est un détachant ET un agent blanchissant, qui fera office de pré-détachant ! Je l’ai utilisé tout à l’heure pour les torchons tâchés, ils sont ressorti nickel !

Partagez-moi !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 réactions au sujet de « Pâte à modeler fait maison »

  1. Merci Angèle pour cette recette que je me réjouis de tester! Ma première tentative, avec une autre recette, avait été peu concluante notamment concernant la conservation, la pâte était très vite devenue très molle et gluante…bref pas modelable!

    1. Bonsoir Isabelle ! Je l’ai faite il y a plus de 10 jours et elle est toujours bien agréable à modeler (je la conserve au frigo). L’étape cruciale est la cuisson… Si elle ne cuit pas suffisamment longtemps elle est très collante, même en ajoutant beaucoup de farine…!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *