Ecologie : la to do list de plus ?

“Faire sa part”, “Agir pour la planète”… beaucoup de “faire”… D’où mon interrogation du jour : l’écologie est-elle une to-do-list qui s’ajoute à tout ce qu’il y a déjà à FAIRE dans nos semaines plus que bien remplies ? (d’autant que le contexte est angoissant avec l’ombre du coronavirus quand il n’est pas une réalité concrète…)

Alors l’écologie est-elle une succession de choses à cocher ? 👣

Nous sommes nombreuses et nombreux à commencer par “faire”… une prise de conscience qu’on produit trop de déchets, qu’on surconsomme ou que finalement ça ne nous rend pas heureux…
Et quand on découvre tous les possibles que l’on peut faire soi-même… Personnellement, j’ai eu un sentiment grisant de puissance : je peux me passer de supermarché… pour beaucoup de choses ! Alors let’s go : lessive (de préférence avec une recette qui ne fige pas), produit vaisselle (qui ne laisse pas la vaisselle toute grasse), et tous les produits ménagers y passent…
Puis on se met à cuisiner davantage (avec quelques ratés au passage…) mais on y prend goût…
Toutefois cela peut aussi conduire à un trop plein de “choses à faire” : de changements à effectuer pour être plus green…
D’où parfois le fait qu’on dise que le zéro déchet coûte cher car on a envie de tout changer et VITE ! (Le tout saupoudré de perfectionnisme… on veut le meilleur…)

De là 2 options :

  1.  J’abandonne (cf cet article) et je culpabilise de ne pas en faire assez…
  2. Je m’épuise à vouloir tout faire bien… et je finis par abandonner car la to do list est trop lourde… (et le sentiment de frustration trop grand… de ne pas réussir à tout faire bien) –> Sentiment exacerbé si ton/ta conjoint.e  n’est pas dans ton “délire”.

Une troisième voie

C’est de prendre de la hauteur, de faire preuve de bienveillance envers soi même…
” Ce n’est pas parce qu’on ne peut pas tout faire, qu’il ne faut rien faire” (Bénédicte Moret, la maman de la famille presque Zéro Déchet)
👉 Ne pas chercher à tout faire mais aller petit à petit vers ce qui me donne envie… et qui est ajusté à mes possibilités.
🌏 De toute façon au regard de l’enjeu climatique, (et sans vouloir te plomber le moral)… on n’en fera jamais assez à notre échelle individuelle… Alors autant faire peu, mais faire bien et joyeusement… Car ce n’est pas en burn out écologique qu’on arrive à persuader les autres de s’y mettre… Et l’enjeu est collectif et mondial !
Personnellement je me retrouve aussi beaucoup dans ces mots… extrait de “Et lentement tout bascule” de Blandine et Arthur de Lassus.

🦋 Passer du faire à l’être…

🌱de faire des choses pour la planète… à vivre l’écologie
🌺 dans mes choix de vie,
🌼 dans mon choix de ralentir,
🌞 de mieux me comprendre,
🌷 et de m’écouter davantage, (et non ce n’est pas de l’égoïsme… car une maman qui est bien, c’est une maman qui hurle moins sur tout ce qui bouge de 18h à 21h !)
👉 Ça résonne d’autant que j’apprends à dompter mon hypersensibilité (en vrai juste à bien la vivre… car elle est là et le rapport de force avec ses émotions c’est juste trop fatigant…)
Donc voilà pour moi, l’écologie ne se résume pas à de la lessive maison ou à faire ses courses en vrac… c’est un autre style de vie… ! 🌏
Qu’en penses-tu ?
NB : Si cet article vous a plu et que vous souhaitez me soutenir dans mon travail de blogging et de transmission, vous pouvez aussi le faire via la plate-forme tipeee. Vous donnez ce que vous voulez, ponctuellement ou mensuellement. Il n’y a pas de “petits dons”, les petits ruisseaux font les grandes rivières 😉 Merci d’avance !

Prendre du temps pour soi VS le confinement à 5

Le rapport au temps est un sujet qui m’intéresse beaucoup…
C’est une thématique qui revient souvent dans les articles de fond du magazine FLOW (dont je vous ai déjà parlé ici !!), le “j’ai pas le temps” pour ci ou ça revient régulièrement chez moi et chez mes clients…
C’est d’autant plus exacerbé en ce moment où nous vivons un confinement à la durée indéterminée qui chamboule beaucoup nos habitudes… et remet en question notre rapport au temps…

Lire la suite

Les petits pas ont-ils vraiment de l’impact ?

Zéro déchet et transition écologique : est ce que les petits pas ont réellement un impact ?!

J’ai eu l’occasion de visiter l’usine de valorisation énergétique des déchets de l’agglomération de Caen il y a 2 semaines (= l’incinérateur des déchets ménagers et médicaux). Une fois une première présentation du site et les équipements de protection enfilés, let’s go !

Lire la suite

Montrer son amour VS la montagne de cadeaux

Montrer et transmettre son amour

L’amour est une valeur fondamentale que tout parent veut transmettre à ses enfants. C’est assez universel pour ne pas être remis en cause ! Toute la question est sur le “comment” ! (Et oui on est la veille de la St Valentin et moi j’ai envie de parler d’amour parental… tout est normal ! ^^)

Que donner ? Comment mettre du sens dans leur vie ? C’est ce qu’aborde la dernière partie du livre de Valérie Halfon, “Tout le monde en a un sauf moi”. J’en avais déjà parlé ici… 

Elle y parle du rapport à l’argent, aux biens et au temps. Je vous livre quelques extraits…

Lire la suite

Maintenir les liens familiaux grâce à Neveo

Une fois n’est pas coutume, aujourd’hui j’ai envie de vous parler d’une découverte personnelle qui n’est pas directement liée au zéro déchet… Neveo alias la gazette photo…

Enfin ce n’est pas si éloigné non plus… Si vous suivez le blog et notamment les derniers articles autour de Noël, il ne vous aura pas échappé que je prône un retour à plus de liens… et moins de biens matériels. (cf offrir du temps)

Je vais vous parler de la gazette photo Neveo. (Pour ceux qui ne veulent pas tout lire, voici mon code promo pour bénéficier d’un mois gratuit : ANGELECOLIBRI)

Lire la suite

Ce que l’argent dit de nous #2

Voici la suite de mes réflexions autour du rapport à l’argent. Je vous ai laissé dans le dernier article sur le lien entre argent et bonheur… 

Le moine bouddiste Matthieu Ricard dans Plaidoyer sur l’altruisme met en avant que L’argent fait le bonheur… si on le donne.” 

Bonheur, don, partage… Le bonheur ne serait donc pas dans la possession de l’argent pour l’argent mais dans ce qu’il permet de faire… Quand notre relation à lui est pacifiée. 

Voici quelques clés du livre de Christian Junod pour décrypter notre rapport à l’argent. 

Lire la suite

Ce que l’argent dit de nous #1

C’est le titre d’un livre de Christian Junod, préfacé par Thomas d’Assembourg. L’objectif est de décrypter notre relation à l’argent et comment elle conditionne notre vie (besoin de sécurité, peur de manquer, peur de se faire arnaquer, peur de la mort…)

La fin de la préface m’a interpellé : (oui dès la page 8…)

” Lire ce livre, se laisser bousculer par le regard qu’il propose et accepter de revisiter notre rapport à l‘avoir, voilà une démarche engagée d’Intériorité Citoyenne. J’y vois une des clés pour nourrir en nous une qualité d’être plus joyeuse et généreuse au service d’une société solidaire et de rapports humains collaborants et créatifs.”

 

Thomas d’Assembourg, préface de Ce que l’argent dit de nous de Christian Junod.

Lire la suite

Changement d’ère ?

Vendredi 22 mars 2019, Marie Duboin-Lefèvre de J’arrête de surconsommer (et du groupe Gestion Budgétaire, entraide et minimalisme dont j’ai déjà parlé ici) était l’invitée de la Quotidienne. Avec elle, une économiste Emilie Meyer, spécialiste des produits de grande consommation dans le cabinet IRI. Le sujet du jour : “Sommes-nous entrés dans l’ère de la déconsommation” ? Voici le lien de la vidéo. Pour ceux qui veulent aller droit à l’essentiel, le résumé est juste en dessous !

Lire la suite