Librairie indépendante VS internet

Soutenir ma librairie indépendante mais pour laquelle je dois faire de la route ou acheter sur internet : c’est mon dilemme du jour !
Alors je t’embarque dans ma réflexion !

Une histoire d’éco-anxiété

🦄 Pour la petite histoire, je trépigne d’acheter le dernier live de Géraldine Rémy : qui veut la peau de la licorne qui est sorti mi août.
J’ai adoré son premier livre : Les secrets de la licorne où elle raconte comment elle est devenue écolo… et toutes les étapes, fails et succès qui ont jalonné son chemin… (J’en ai parlé ici et là)
Le 2e tome parle plus de l’éco-anxiété et de comment la dépasser… Cette sensation de ne jamais en faire assez et que ça semble trop tard…
📚 Vient maintenant le moment de trouver ce livre… d’une auteur belge pas très connue du grand public caennais…
Après avoir cherché dans 3 librairies, me voici devant mon ordi en grand questionnement !

Librairie physique ou internet ?

Est ce que je fais le choix de la facilité : le faire venir dans ma boite aux lettres (via DECITRE !! Car en plus je peux me faire bénéficier d’une commission avec mon programme d’affiliation…) Mais bon, ça implique un emballage 😕

Pourquoi je boycotte Amazon ?

Je pourrais y consacrer plus que 2 lignes, mais en gros :
  1. Je n’aime pas les grosses entreprises : de même, je préfère soutenir des commerces locaux, circuits courts et des artisans plutôt que des supermarchés et des grosses enseignes…
  2. Amazon : supermarché “incontournable” dès qu’on fait une recherche d’objet sur internet… surfe sur le “tout tout de suite”… et prendre le temps de mûrir le désir de l’objet fait partie du processus pour être sûr de ne pas regretter son achat… (Cf la méthode BISOU)
  3. La partie marchande visible d’amazon n’est que la partie émergée de l’iceberg… qui développe beaucoup au niveau serveurs, logiciels etc. Du coup à choisir autant privilégier des services internet FRANCAIS.
  4. Les conditions de travail des salariés ont fait l’objet de nombreuses controverses… même pendant le confinement où les entreprises qui continuaient les chaines de production devaient prendre des mesures sanitaires (en se limitant aux choses de premières nécessités), ce n’était pas le cas. L’entreprise a dû être condamnée.

Bref, ce n’est pas le type d’entreprise que j’ai envie de soutenir quand bien même il y a un choix immense et que je peux être livrée demain.

Qui choisir sur internet ?

Décitre, c’est une librairie en ligne (et physique surtout à l’Est de la France) qui a un fond de solidarité actif. Je vous laisse aller le découvrir.

Et sinon il existe aussi : la librairie.com :qui défend une “économie” locale du livre. Une véritable librairie de quartier mais avec les services des grandes enseignes qui tient dans votre smartphone.
Nous prônons un nouveau mode de distribution alternatif aux circuits traditionnels tout en protégeant votre librairie de proximité. Aucun frais de port garanti si vous retirez votre livre dans la librairie au coin de votre rue. Les librairies locales sont le cœur de ce réseau, alors maintenons ces lieux d’échanges et de conseils.” 

J’ai choisi de commander dans ma librairie

Je reprends mon dilemme :
– Est ce que je commande à une librairie indépendante ? (ce qui implique que je revienne sur Caen dans les prochains jours…)
Et si je commande sur Caen… Quitte à faire le trajet (2 x 25min) autant mutualiser mes achats :
D’où ma réflexion au-delà du livre : qu’est ce que j’ai comme courses à faire… pour ne pas faire le tour du centre ville pour 2 achats… et donc privilégier une librairie certes indépendante mais aussi qui m’arrange en étant la plus proche !
Trêve de suspens… J’ai commandé dans la librairie tenue par des amis : la Librairie Publica, rue St Jean à Caen.
Elle est proche d’Entre Cigale et Fourmi (une boutique de vêtements éthiques et d’occasion dont j’aurais plaisir à vous reparler !) et je pourrais aller chercher mes sandales à réparer chez le cordonnier de sa rue et lui faire un coucou !!
–> le cordonnier = faire vivre un commerce local lui aussi et prolonger la vie de mes sandales, car elles n’ont que 2 étés…
Généralement j’alterne avec le Brouillon de culture, proche de la place St Sauveur… Un super choix pour la fantaisy (et de très bons conseils) ainsi que sur le zéro déchet / écologie !

En guise de conclusion :

Poser ce choix c’est vraiment renoncer à la facilité du “je clique et je reçois”…
Et en même temps c’est donner du sens à mes achats pour réellement soutenir cette profession ô combien précieuse !!!
Bien sûr il existe des bibliothèques, des ressourceries et autres lieux d’occasion comme mémoranda (rue Froide à Caen) où tu peux trouver tes livres moins récents !!!
Et toi, tu fais aussi ce choix de soutenir les commerces locaux ?
Partagez-moi !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

3 thoughts to “Librairie indépendante VS internet”

  1. Tres bel article avec beaucoup de sens.
    Je te rejoins totalement,je boycote depuis des annèes Amaeone, pour les memes raisons.
    En plus , avant je vivais à Paris avec 3 librairies d1ns mon quartier, deux bouquinistes qui revendent d’occasions, Plus les vides greniers, la biblio bref l’embarras duchoix de quoi èviter Amazone.
    Maintenant, je suis à cotè d Nantes , pas accessible rapidement (sans voiture), je commande sur le portails des librairies independantes aux librairies nantaises. En gènèral deux anciennes librairies,ou independantes. Sinon, je profite de mes passsages sur Nantes pour passer en librairie.
    Le reste du temps, je passe par la biblio, et meme la boite à dons oû je trouve des dècouveryes.
    Bred, meme loin de la ville j’ai toujours des solutiions alternatives à Amazone.

  2. Merci pour ton article Angèle.
    J’étais déjà beaucoup dans cette reflexion.
    Je viens de me faire pirater mon compte amazon et recevoir chez mon des produits non commandés (facturés avec ma CB!)
    Je pense que c’est le declic pour trancher pour moi et ne plus jamais avoir recours à eux.
    Je note aussi les autres reco que tu donnes pour des achats en ligne.
    Je cherche également des petits libraires mais je n’ai pas encore trop expérimenté. Il n’y en a pas près de chez moi. Je cherche près du boulot. Sinon il y a la grande libraire locale….Mais je préfèrerai soutenir des petits.
    Ton article me rebooste dans cette idéé!
    Merci!

    1. Je suis contente que ça te rebooste. Après tu peux commander auprès de petites librairies, certaines ont des services de livraison…
      Bonne continuation autour de ces thématiques !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *