Le zéro déchet VS l’hygiène : les mouchoirs en tissu

Je continue sur ma lancée en questionnant les objections souvent entendue sur le zéro déchet…

Au “j’ai pas le temps !”, je réponds : “Avance pas à pas. Il n’y a pas besoin que ça soit parfait ni au top niveau tout de suite…” (pour plus d’info je vous renvoie à l’article le zéro déchet VS le temps et le temps autour des courses et des repas.)

Aujourd’hui nous voilà sur la question de l’hygiène !

J’entends régulièrement :

  • Passer au zéro déchet c’est revenir en arrière, revenir à l’âge de pierre
  • Revenir aux mouchoirs en tissu, c’est sale !
  • Quoi les couches lavables et les serviettes hygiéniques lavables ? Mais c’est dégueuuuu !”

Tout d’abord il y a une question de dosage, d’ouverture et d’hygiène !

Les mouchoirs en tissu (c’est de saison !)

Pourquoi passer au réutilisable ?

Pour des raisons écologiques et de santé avant tout !

Quel que soit l’objet créé, il nécessite toujours l’extraction sinon une transformation industrielle qui n’est pas sans impact écologique !

“Le papier est issu d’une industrie lourde et polluante. En effet, pour un processus de fabrication des mouchoirs en papier à partir de bois, il faut séparer ces fibres des autres constituants et les assembler entre elles. Cette opération nécessite de gros moyens industriels et génère une pollution conséquente, sans parler de la déforestation massive de forêts anciennes pour fabriquer les mouchoirs en papier.” (Source)

Par ailleurs, pour produire une tonne de papier, il faut pomper entre 100 et 200 tonnes d’eau qu’il faudra ensuite éliminer pour obtenir du papier sec. Par ailleurs, la majorité des mouchoirs jetables sont blanchis au chlore ce qui constitue une autre source de pollution mais également un risque allergène pour les personnes à la peau réactive.

Passer aux mouchoirs en tissu (ou y revenir !)

On est d’accord que pour qu’ils soient utilisés de manière hygiénique, il y a des aspects à respecter !

  • Avoir une grande quantité pour l‘utiliser comme un mouchoir à usage unique !

Pour bien les utiliser (notamment en période de rhume) il est nécessaire d’en avoir BEAUCOUP (et ce beaucoup est propre à chacun !!!!)

En effet, garder un mouchoirs dans sa poche et le réutiliser plusieurs fois est effectivement déconseillé niveau hygiène car peu indiqué si vous souhaitez stopper la prolifération de virus…!

D’autant que c’est hyper désagréable de se moucher quand le tissu (ou le papier) est déjà mouillé… Hum ! C’est glamour aujourd’hui !

En revanche, en en ayant BEAUCOUP vous pouvez les utiliser comme un mouchoir à usage unique MAIS lavable. Autrement dit, au lieu de le mettre à la poubelle, vous le mettez dans la machine ou dans une boite à mouchoirs sales en attente de la prochaine machine ! Chez nous, c’est une ancienne boite à gâteau en fer !

  • Les laver à 60°C minimum (pour que les traces de virus soient bien éliminés…) 

Je profite des machines à 60°C spéciales masques / sous-vêtements / serviettes de toilettes pour les laver, avec prélavage si besoin (dans du percarbonate de soude) !

Je ne fais pas de machine dédiée uniquement pour cela !

Et pour bien les stériliser, il y a l’opération repassage.

Combien faut-il de mouchoirs ?

Je ne donne pas de nombre car c’est à vous de savoir combien il vous en faut à la louche, en fonction du nombre de mouchoirs et de machines faites par semaine !

Personnellement j’aime en avoir une bonne trentaine pour assurer les périodes de rhumes… (sachant que lorsqu’il y a vraiment besoin, nous nous autorisons une boite de mouchoir en papier complémentaire !)

Où en trouver ? 

Vous pouvez en acheter auprès de couturières locales… (le groupe “ZD Productions” sur facebook est une bonne vitrine pour trouver des couturières déclarées !)

Autour de Caen, je vous conseille Cathy Créa’Z (à Thury Harcourt) ou à Caen la boutique de créateurs L’Univers d’L.N. and co 

Sur internet, ma partenaire ZoEssentiels en propose une box avec mouchoirs doublés et une pochette, ainsi que des mouchoirs par lot de 2 ou à l’unité.

Avec mon code promo EFFETCOLIBRI : vous avez une réduction de 10% sur vos achats et me permettez de gagner une commission 5% de vos achats (HT). C’est une façon de soutenir mon travail de transmission 😉

On peut également en chiner sur les vides greniers, les ressourceries, Emmaüs… chez vos parents ou grands-parents aussi ! (cf Julien Vidal dans son livre “ça commence par moi”)

Pour en avoir dans son sac à main 

Vous pouvez opter pour une petite pochette en tissu comme celles proposées par Zoessentiels.

A fabriquer soi même :

Pour en avoir assez, et me passer définitivement de mouchoirs en papier (à l’exception de la voiture), j’ai découpé un vieux drap moults fois raccommodé qui a rendu une fois de plus l’âme en se trouant ailleurs…

Astuce : Avec les ciseaux crantés, pas besoin de couture. N’étant pas regardante sur la forme finale dudit mouchoirs, j’ai coupé rapidement en essayant de faire des carrés à peu près homogène… Tellement que j’ai réussi à faire un mouchoir à 5 côtés, ce qui a provoqué un bon fou rire à mon mari ! Il ne sont pas forcément beaux… Mais a-t-on besoin de se moucher dans quelque chose de beau ??!

Bref, Ah bah le perfectionnisme : “fait vaut mieux que parfait”, nous avons ENFIN assez de mouchoirs pour survivre à ce début d’automne toussotant et reniflant !

Sachant que les mêmes tissus peuvent aussi servir de lingettes nettoyantes ! –> Recette par ici !

NB : Si cet article vous a plu et que vous souhaitez me soutenir dans mon travail de blogging et de transmission, vous pouvez aussi le faire via la plate-forme tipeee. Vous donnez ce que vous voulez, ponctuellement ou mensuellement. Il n’y a pas de “petits dons”, les petits ruisseaux font les grandes rivières 😉 Merci d’avance

2 thoughts to “Le zéro déchet VS l’hygiène : les mouchoirs en tissu”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *